Electricité Saint-Etienne : ENGIE domine-t-il l’ensemble des autres fournisseurs ?

Si l'État français a progressivement réduit son implication dans les entreprises énergétiques dans la première décennie du XXIe siècle, il joue encore un rôle politique fort dans la maîtrise des prix de l'énergie, désormais considérés comme un enjeu social, et dans l'avenir de l'industrie nucléaire.

L'énergie nucléaire représente aujourd'hui :
  • 77% de toute l'électricité produite
  • et 17% de toute l'énergie consommée en France, faisant du pays le premier utilisateur mondial d'énergie nucléaire.

La libéralisation progressive du marché de l’électricité :

En France, le marché de l'énergie a connu une libéralisation progressive à la suite du plan européen visant à établir un marché unique de l'énergie qui mettrait fin aux monopoles nationaux, explique le site http://www.electricite-saintetienne.com, spécialisé dans le marché de l’électricité en France.

Cela a naturellement conduit à un changement législatif et réglementaire important, qui a été codifié par un arrêté du 9 mai 2011 et qui a créé la partie législative du Code de l'énergie.

Ce code énonce des dispositions relatives à l'électricité, au gaz, aux énergies renouvelables, à l'hydroélectricité, l'huile et les deux réseaux de chauffage et de refroidissement. Dans la ville de Saint-Etienne, le distributeur d'énergie ENGIE monopolise le marché de l’électricité, et compte de plus en plus de ménages locaux parmi ses abonnés. Une croissance fulgurante, qui doit beaucoup à la qualité de ses services et ses prix.